TAR


En créant une discipline de tir sportif aux armes réglementaires ou d’ordonnance, la Fédération Française de Tir, redonne au Tir des Réserves un nouveau regain. Allier le sport à l’entraînement du Tir Militaire il n’y a qu’un pas que tout réserviste est en mesure d’exécuter. N’oublions pas que le tir (premier coup au but) est l’acte essentiel du militaire d’active comme de réserve. Etant donné que ce dernier (dans la grande majorité) ne doit être appelé qu’en cas de crise contre des malveillants, venu de l’extérieur ou de l’intérieur, toujours bardés de mauvaises intentions et d’armes qui n’ont rien de jouets. Le TAR est une bonne substitution aux entraînements militaires qui ont été abandonnés depuis quelques années déjà.

Qu’est ce que le TAR exactement ?

Il s’agit d’épreuve rassemblant toutes les catégories : Hommes, Femmes, adolescents capables de tenir une arme dites de guerre moderne ou ancienne (pas trop tout de même !) ; militaire du rang, sous officiers et officiers de toutes les armées et de tous les services.

Ces épreuves toucheront ceux qui désirent seulement s’entraîner, comme ceux qui voudront progresser et s’impliquer vers des compétitions Nationales, voire même Internationales (Italie, Suisse etc.).

Tout doit se passer dans la simplicité et la convivialité. Donc pas à se prendre la tête. En dehors des compétitions nationales programmées à l’avance pour des raisons simples à comprendre ; il y a suffisamment de compétitions amicales dans tout le Languedoc-Roussillon pour ne pas dire « je ne peux pas ce jour là !! ». Il suffit de la volonté de chaque association de réserve de créer un coordinateur pour être prévenu en permanence de ce qui se tire à droite ou à gauche.

Enfin les équipements et matériels sont standards ; pas d’armes sophistiquées, pas de tenue de compétiteur (la tenue militaire réglementaire est autorisée). Enfin chacun pourra obtenir, selon la législation française en vigueur, sa propre arme d’ordonnance, excluant toute fantaisie.

La Fédération Française de Tir (FFTir) reste la grande organisatrice des compétitions nationales dont elle détient la maîtrise.

Une convention existe entre la FFTir, la FNASOR et l’UNOR pour officialiser le côté réserviste de ce tir. Plusieurs clubs de tir officiels, où se trouvent déjà des réservistes, ont intégré le TAR comme discipline de leur association. Il y en a un forcément pas loin de chez vous. Ils ont l’avantage d’être déjà structurés et détiennent des moniteurs capables d’apprendre aux néophytes et de faire progresser tous les tireurs potentiels jeunes ou moins jeunes. De plus ils ont, la plus part du temps les armes nécessaires aux entraînements, avant de devenir l’acheteur potentiel d’une arme de poing ou longue qui vous permettra de posséder vos armes en fonction de vos capacités et inspirations.

Les épreuves sont très simples et très significatives de la volonté de se rapprocher de tir en situation. Tout d’abord le choix des armes : Armes réglementaires à cartouches métalliques pour du tir aux armes logues ou armes de poing. Les fusils seront à répétition ou semi-automatiques réglementaires ou modifié seul le classement des résultats fera la différence. Les calibres seront compris entre 5,45 et 8,3 mm. Les carabines seront de types réglementaires d’origine ou très proches de modèles militaires et répertoriés de calibre 22LR. Les armes de poing seront des armes standards aux organes de visée fixe et ouverte de calibre compris entre le 7,65 et 11,60 mm.

Chaque réserviste pourra se remettre en cause et servir une arme tout en rencontrant une amitié qui s’affermira au fil des conversations avec d’autres camarades rencontrés sur différents pas de tir du Languedoc–Roussillon. Vous en serez renforcé dans vos convictions et diffuserez une autre idée des réserves qui attirera les jeunes à vous rejoindre.


Détail des épreuves au choix :
( il est possible de participer à plusieurs épreuves le même jour ou en plusieurs fois)

1° - Epreuve fusil : Distance : 200 mètres
25 cartouches, position « couché » sans appui sur cible C 200

*5 coups d’essais (5 mn)
-10 coups (en 2 approvisionnements de 5 cartouches) en précision (7 mn)
-10 coups (en 2 approvisionnements de 5 cartouches) en vitesse (3 mn à répétition, 1 mn FSA)

*4 classements :
a) Armes à répétition manuelle, version d’origine, 1ère et 5ème catégorie
b) Armes semi-automatiques, version d’origine, 1ère, 4ème et 5ème catégorie
c)Armes semi-automatiques, version d’origine 22 ou 223 Remington
d) Armes à répétition & semi-automatiques modifiées réglementairement ayant fait l’objet d’un agrément (visée, crosse, optique…)

2° - Epreuve carabine 22 LR – Distance 50 mètres (carabines d’entraînement réglementaires ou copie d’arme réglementaire)
25 cartouches, positions « couché » et « debout » sur cible C50

*5 coups d’essais en position « couché » (5 mn)
-10 coups en précision en position « couché » (7 mn)
-10 coups en vitesse en position « debout » (5 mn)

3° - Epreuve pistolet & revolver confondus : Armes réglementaire de poing en version standard visée fixe et ouverte ; munitions réglementaires.
Distance 25 mètres.

25 cartouches, position « debout » sur C50
*5 coups d’essais à 25 mètres(5mn) à 1 ou 2 mains.,
-10 coups (en 2 approvisionnements de 5 cartouches) en précision, 1 main à bras franc (7 mn)
-10 coups en vitesse sur gongs métalliques (format 20 cm x 20 cm) à 1 ou 2 mains en séries de 5 cartouches de 20 secondes chacune.

4° - Epreuve vitesse Militaire : Idem 3° pour armes.
Distance 25 mètres

Cibles utilisées : cible vitesse 25 m
Détail des tirs pour cette épreuve :
* 1 série de 5 coups d’essais en 20 secondes,
- 2 séries de 5 coups de match en 20 secondes à 1 ou 2 mains,
- 2 séries de 5 coups de match en 10 secondes à 1 ou 2 mains.

* Nota : Le port de protections auditives et de protection de la vue est obligatoire.
Vous êtes ici : Accueil Accueil Tir TAR